Quelles sont les différences entre le coaching et la psychologie ?

Quelles sont les différences entre le coaching et la psychologie ?

Lors d’une période difficile, il est parfois nécessaire de se faire aider. Néanmoins, en fonction des difficultés auxquelles vous êtes confronté mais aussi les attentes que vous avez, il convient de connaître les différences entre le coaching et la psychologie afin de choisir le professionnel qui sera le plus à même de vous accompagner tout au long de cette période.

Quelles sont les différences entre le coaching et la psychologie ?

Deux professions diverses

Avant d’identifier les différences entre le coaching et la psychologie, il est indispensable de comprendre les professions de chacun.

Ainsi un coach va se concentrer avec son client sur ses objectifs et sa motivation. Il va, par exemple, lui permettre de trouver des solutions afin de réussir à allier sa vie professionnelle et privée. L’atteinte d’un ou des objectif(s) de son client sont la priorité d’un coach.

Un psy, quant à lui, aide son patient à connaître l’origine de ses troubles, lui apprend à gérer ses angoisses et lui permet de surmonter ou d’accepter celles-ci. Des sautes d’humeurs récurrentes aux troubles psychiatriques, un « psy » est un médecin qui peut être un psychologue, un psychiatre, un psychothérapeute ou bien un psychanalyste, selon son niveau d’étude et sa spécialité.

Deux chemins différents mais complémentaires

Un coach aide son client alors qu’un médecin soigne son patient. Alors que dans l’esprit de beaucoup de personnes la confusion est souvent de mise. Néanmoins, il est indispensable de faire la différence entre le coaching et la psychologie afin de ne pas emprunter un chemin qui ne sera pas adapté à vos besoins.

Client vs patient

Ainsi, l’aspect médical est le premier critère à retenir. Pour un trouble mental ou une dépression par exemple, un psychologue ou un psychiatre pourra identifier les causes et parvenir à soigner le trouble de son patient, ce qui n’est pas le cas d’un coach. Cependant, son rôle sera d’accompagner son client dans l’atteinte de ses objectifs à travers la mise en place de méthodes et le conseil.

Un équilibre entre le passé et l’avenir

Plus explicitement, une thérapie vous aidera à comprendre pourquoi pendant que le coaching vous accompagnera sur le comment. Autrement dit, le coach se focalise souvent sur l’avenir alors que la thérapie se concentre sur le passé et son impact sur votre personnalité.

Une (re)construction

Lors d’une thérapie, le patient cherche auprès de ce professionnel de la santé un moyen de comprendre mais aussi, et surtout, de soulager sa souffrance. En s’orientant vers un coach, le client sera plus dans une optique de construction que de « reconstruction ».

La notion de temps

Il est difficile voire impossible de prédire la durée d’une thérapie, ce qui n’est pas le cas lors d’un coaching. En effet, la notion de temps est un des fondements du coaching qui s’appuiera sur celui-ci afin de fixer des objectifs réalisables en un temps donné. De plus, la conclusion d’un contrat est réalisable dans le cadre d’un coaching alors que cela ne sera pas envisageable lors d’une thérapie.

Différents, le coaching et la psychologie ne répondent donc pas aux mêmes besoins et n’ont surtout pas les mêmes objectifs.

 


Hébergement web illimité

Laisser un commentaire