Visite des inspecteurs de la Confédération africaine du Football au Cameroun

Après des mois de rumeurs et de spéculations, souvent téléguidés depuis d’autres pays souhaitant s’accaparer la CAN (Coupe d’Afrique des Nations), le Cameroun a ainsi accueilli une délégation de la CAF (Confédération africaine du Football), afin de s’assurer de la manière dont progresse la mise en place des infrastructures destinées au déroulement de la compétition sportive internationale qui aura lieu dans le pays en 2019 à partir du 15 juin.

 

L’avancement des travaux

 

Pierre Ismaël Bidoung MKpatt, ministre des Sports et de l’éducation physique, et également en charge de suivre l’avancement des travaux en tant que président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) en 2019, s’est fait le lien entre la délégation et les acteurs et partenaires qui se sont vus confier la mission de la construction de l’ensemble des stades, routes, hôtels et infrastructures permettant l’accueil de la Coupe d’Afrique des Nations l’année prochaine. La CAF devait être en mesure de recevoir des réponses à l’ensemble des questions qu’elle aurait à poser aux intervenants.

 

Le vendredi 9 novembre, une conférence de presse a été organisé au Stade Omnisports Ahmadou Ahidjo (l’un des stades qui accueillera des matchs de la CAN et qui a été rénové à cette occasion) qui se situe dans la capitale du Cameroun, Yaoundé. Étaient présent Jean Baptiste Biaye membre du COCAN, le MINSEP (ministre des Sports et de l’éducation physique) et le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary.

 

Une équipe conjointe de la CAF et de la FIFA avait déjà effectuée une première visite focalisée sur les conditions de sécurité. La présente inspection de la CAF a pour objectif de vérifier si les travaux avancent à un rythme permettant d’assurer une ouverture au coup d’envoi au début de l’été de l’année prochaine.


Hébergement web illimité

Laisser un commentaire